Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dinette & Paillettes

Dinette & Paillettes

Maman pétille

2018... Le mot de la fin ?

Qui dit nouvelle année, dit résolutions, ces bonnes intentions qu’immanquablement je ne parviendrai pas à tenir sur la durée… Pas pour moi cette année. Après tout, qu’aurai-je à changer, je suis si parfaite (mouhahahaha… la bonne blague) !

Au lieu de ça, j’ai plutôt envie de me remémorer les doux instants qui ont bercé cette année 2018. Bref, vous l’aurez compris le temps est au bilan.

« Le temps passe et passe et passe et beaucoup de choses ont changé
Qui aurait pu s'imaginer que le temps se serait si vite écoulé
On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant »

Quoi ?! Comment ça, tu ne connais pas Jacky et Ben J. C’est toute ma (pas si lointaine) jeunesse !!

Revenons à nos moutons, en 2018 il y a eu…

 

La naissance de Paupiette

Nous avons accueilli notre deuxième enfant. Celle que l’on attendait tant et qui a fait de nous une famille de 4.
Malgré une naissance mouvementée et des débuts difficiles (Merci cher et tendre RGO... j'en parlais
ici et ici), il n’y a pas à dire, un deuxième enfant c’est quand même bien différent. Les choses paraissent plus limpides et naturelles quand on est passé par là une première fois.
On se sent plus apaisé. On apprend à s’autoriser et à se faire confiance. Le lâcher prise a du bon.
Bref, j’ai deux enfants. Je peine parfois à le réaliser tant c'est inespéré.
Enfin, sauf quand j’ai le malheur de croiser mon reflet dans le miroir (ô merci à toi chère inventrice - oui parce que ça ne pouvait être qu’une femme - de l’anti-cernes).
Soyons clairs, deux enfants c’est deux fois plus de fatigue, d’inquiétude, de bazar, de pipettes de « sérum phy » (ceux qui savent savent), deux fois moins de temps (pour soi), de chance de faire une grasse mat’, de boire son café chaud ou de rester plus d’une minute trente assise à table au moment du repas, mais aussi et surtout deux fois plus d’amour, de rire et de bonheur et c’est tout ce que j’ai envie de retenir.

 

Une nouvelle vie dans une nouvelle ville
Bon ok pas très loin de l’ancienne, mais quand même. Les habitudes et le rythme quotidien ont dû s’adapter…

 

Des grandes décisions
Enfin, une surtout… Celle d’avoir enfin eu le courage, la force, certains diront l’audace de quitter mon emploi.
Oui, j’ai osé.
Je suis parvenue à occulter ces chiffres du chômage qui ne cessent de croître, ces charges financières qui suivent la même ascension, et les milles autres raisons qui me poussaient à croire que ce n’était pas le moment, parce qu’en réalité ce devait être maintenant, et ce maintenant était déjà trop tard.

Aujourd’hui, j’ai décidé de m’octroyer une pause, de saisir cette chance. La chance de pouvoir voir grandir mes filles, de les accompagner au quotidien, d’être présente à la sortie de l’école, ou pour le repas du midi, de conduire Cracotte à son cours de danse. Des petits riens encore impensables il y a peu. En toute transparence, cela implique quelques sacrifices d’ordre financier. Mais nous sommes prêts à en découdre pour savourer cet équilibre enfin trouvé. Alors oui, je vous l’accorde, aussi égoïste que cela puisse paraître, il y a des jours où ma boîte-repas avalée SEULE dans mon bureau, en répondant à mes mails entre deux rendez-vous me fait carrément rêver ! Mais aujourd’hui, j’ai la sensation d’être là où j’ai besoin d’être et demain… demain, on verra bien !

En vrai, à demain je commence déjà à y songer. Je savoure d’autant plus la situation parce que je sais pertinemment qu’elle ne pourra pas toujours être ainsi…
Aussi, je profite de mon congé parental pour remettre à plat mes ambitions professionnelles, mes envies, mes besoins et surtout mes limites pour tenter de ne pas reproduire le même schéma et commettre une nouvelle fois les mêmes erreurs.
Le syndrome de la page blanche, l’angoisse de devoir repartir à zéro, de faire table rase sur ces cinq années d’étude… mais aussi la promesse d’un horizon meilleur, le goût du challenge, les années à venir s’annoncent riches.

 

Une autre naissance, celle de ce blog
Une belle aventure qui a débuté le 28 mai 2018 (ah ouais déjà !!).
Il m’en aura fallu du temps pour apprivoiser les méandres d’Overblog, de l’HTML (tout ça, tout ça). Je vous épargne l’inventaire des noms d’oiseaux qui sont sortis de ma bouche (par mégarde, cela va sans dire) (mon champ lexical est sacrément fourni, je me suis épatée).
Si je suis hyper patiente et tolérante avec l’humain, aussi bizarre que cela puisse paraître, je le suis beaucoup moins face à une machine ! Tu vois le topo ?

Hormis ces quelques déboires techniques, et ce foutu syndrome de l’imposteur qui me guette parfois, ce n’est que du bonheur !

 

Des travaux, beaucoup, encore
On était à mille lieux de s’imaginer dans quoi on s’embarquait ce 1er juin 2017
Finalement, nous avons réussi à faire de cette maison, dont il ne restait que des murs (porteurs) un habitat digne de ce nom (ou presque). Nous sommes fières du chemin parcouru, même s’il nous reste encore beaucoup à faire.
Concilier vie de famille (et de couple) ET travaux n’est pas une mince affaire, surtout lorsqu’on a décidé de tout faire par nous-même. Mais quel accomplissement !

 

L’arrivée de Bernadette
Impossible de dresser le bilan de cette année sans évoquer notre chouette Bernadette qui nous promet de vivre de sacrées aventures !

 

Bon bein maintenant  « Y a plus qu’à »… une nouvelle page est à écrire, une année pleine de surprises et de rebondissements, douze nouveaux mois "tous beaux, tous neufs" nous tendent les bras.

En route pour 2019, des papillons dans le ventre et des étoiles dans les yeux, c’est tout ce que je vous souhaite !

Et vous, qu’avez-vous envie de retenir de votre année 2018 ?

 

2018... Le mot de la fin ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MamanDe4 03/01/2019 20:14

Waow ! Une nouvelle vie perso, pro et géo, 2018 a été riche !
Je te souhaite de savourer l’effet de ces changements en 2019 !

Maman Pétille 04/01/2019 16:16

Merci beaucoup :)