Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dinette & Paillettes

Dinette & Paillettes

Maman pétille

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

Dimanche dernier, nous étions kidsfree pour la journée… une première depuis la naissance de notre Paupiette. 

 

Mais qu’allions-nous bien pouvoir faire ?! La bonne blague !

 

L’idée a rapidement fait son chemin, c’était d’une randonnée à deux dont nous avions besoin.

 

L’incertitude des conditions météo et notre faible forme physique du moment nous ont conduit à revoir nos ambitions à la baisse (bye-bye jolie croix de Chamrousse et ses 5 belles et longues heures de marche).

 

Nous avons finalement arpenté les sentiers du Charmant Som, en Chartreuse.

 

Le massif de la Chartreuse, à cheval entre deux départements l’Isère et la Savoie est un réel paradis pour les marcheurs. Il regorge d’étonnants et agréables sentiers de randonnées à parcourir, avec ou sans enfant, avec à la clef des paysages spectaculaires.

 

Le Charmont Som en fait partie. Avec ses 1867 m, il est l’un des 3 sommets dominant le ravissant village de St Pierre de Chartreuse. Les deux autres étant Chamechaude (2082 m) et le Grand Som (2026 m).

 

Il se distingue par sa forme arrondie et ses somptueuses prairies d’alpage.

 

Avec ses 200 m de dénivelé, il s’agit, indiscutablement, du sommet le plus facilement accessible du trio. 

 

Envisageable dès l’âge de 3 ans, cette sortie dite familiale, est très prisée par les grenoblois en manque de verdure.

 

"Allez, viens, je t’emmène, au vent... je t'emmène au dessus des gens..." ! La chanson, c'est cadeau !

 

Le départ de la randonnée s’effectue au parking de l’Auberge du Charmant Som, à quelques kilomètres du Col de Porte.

 

A ce stade, nul besoin d’un itinéraire, il suffit de lever les yeux et d’apercevoir le sommet à atteindre.

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

Deux itinéraires sont possibles, un chemin caillouteux un peu raide à prime abord, par lequel nous effectuerons la montée et une prairie verdoyante, que l’on préférera emprunter pour la descente (plus rapide et les paysages, bien que valant le coup d’oeil, restent somme toute moins majestueux !).

 

Dès le départ, votre chemin sera instinctivement guidé par le mélodieux son des cloches. L’été les vaches sont nombreuses dans ce magnifique alpage.

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instantCharmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

En se retournant, après quelques mètres d’ascension, on entrevoit la Pinéa et son sommet abrupt… ainsi que tout le bassin grenoblois, par temps dégagé.

 

Un peu plus loin, c’est l’imposante silhouette de Chamechaude qui se laisse volontiers admirer.

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instantCharmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

Tout du long, vous serez fascinés par la beauté des paysages et la richesse de la flore.

 

L’alpage du Charmant Som est un véritable jardin de fleurs alpines. En fonction des saisons, crocus, violettes, jonquilles, et même pensées des Alpes se côtoient.

 

Si vous êtes vraiment hyper chanceux, vous aurez peut-être la faveur d’apercevoir des chamois.

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant
Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instantCharmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant
Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

A l’issue du chemin caillouteux, un premier pallier se dessine.

 

Le véritable sommet se trouve quelques mètres plus loin, plus haut. Une dernière montée vous sépare de la croix de la cime et du panorama somptueux qu’elle offre. 

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instantCharmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

La descente s’effectuera par les chemins ondulant à travers la prairie verdoyante.

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant
Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instantCharmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

A l’arrivée, cheery on the cake, une fromagerie ! Hihaaaa

 

Et oui, il s’agit du dernier alpage en Isère à fabriquer et commercialiser son fromage, sur place…

 

Tommes, fromages blancs, crème, lait frais, et une merveille locale, le Serac. Ce fromage, obtenu à partir du petit lait salé et poivré, est sans matière grasse. Il peut se déguster aussi bien frais que sec, c’est à dire fumé, dans leur propre cheminé, of course. Il peut être servi en cubes à l’apéritif, ou en tartines avec du thon, des herbes fraîches ou des sardines, et même chaud accompagné de pommes de terre ! 

 

Mes papilles jubilent !

 

En gourmands que nous sommes, vous vous doutez bien que nous avons été contraints (oui, contraints ;) ) de dévaliser cette fromagerie ! 

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant
Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant
Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instantCharmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant
Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

Quelques dernières précisions pratiques :

 

Le parking au départ de la randonnée, est vraiment petit et souvent pris d’assaut, n’hésitez pas à vous garer en bordure de route.

 

D’un point de vue timing, comptez 45 minutes pour atteindre le sommet, pour les marcheurs aguerris, 1h30 en moyenne pour les enfants.

 

Les points de vue ne manquent pas mais les points d’ombre, si… ainsi je vous conseille d’être équipé de casquettes et protections UV adéquats par temps ensoleillé.

 

Egalement, aucun point d’eau n’est à disposition sur le sentier. Prévoyez donc de quoi vous hydrater. 

Vous pourrez toutefois bénéficier d’un point restauration, au départ et à l’arrivée de la marche.  En effet, l’auberge qui jouxte le parking propose repas et boissons.

 

Enfin, le chemin caillouteux peut s’avérer glissant, il est préférable de vous doter de bonnes chaussures de marche.

 

 

 

Alors, la balade vous a plu ? Et NOUS dans tout ça ?

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

 

 

Depuis plus d’un an et demi, nous nous n’étions pas retrouvé « seuls » une journée complète…

 

Cela peut paraître égoïste pour certain, mais nous en avions besoin.

 

Alors nous nous sommes rapidement abandonnés à cette sérénité qui nous envahissait, tout en savourant la sensation de liberté qui en émanait.

 

Ravis de nous être enfin accordé ce temps précieux. 

 

Enivrés par la douceur de ce moment à deux, nous avons laissé jaillir cette tendresse enfouie par le temps. Des sentiments intacts que le poids des années ne parviendra, je l’espère, jamais à écorcher.

 

Nous étions loin d’être seuls à avoir eu l’idée de gravir ce micro-sommet.

 

Et pourtant.

 

 Aucun autre protagoniste n’avait sa place dans cette mélodieuse histoire.

 

Jute lui et moi, main dans la main. 

 

Le coeur léger et sereins.

 

Là bas ou ailleurs et finalement ici et maintenant.

 

Alors, oui, c’était loin d’être la plus longue, la plus technique ou encore la plus haute randonnée que nous ayons fait, mais cela restera l’une des plus belles. 

 

Une délicate parenthèse enchantée dans un quotidien qui semble bien trop souvent nous échapper.

Charmant Som - L'immensité du paysage et la singularité de l'instant

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charlotte - Enfance Joyeuse 31/07/2018 09:51

Merci du partage ;)
Je suis ravie de lire que vous avez pu profiter pleinement de ce moment là ensemble. Ca fait du bien de se retrouver qu'à deux parfois. J'espère que cette parenthèse vous aura reboosté ;) A bientôt,
Charlotte.

Maman Pétille 06/08/2018 07:06

C'était un magnifique moment, une douce parenthèse qui nous a réellement reboosté !