Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dinette & Paillettes

Dinette & Paillettes

Maman pétille

Les 4 ans de Cracotte : Un anniversaire sous les "sunlights des tropiques" !

Il y a dix jours, nous fêtions les 4 ans de Cracotte, à la maison avec ses camarades, pour la première fois.

Cela faisait un an qu’elle nous réclamait SA première fête d’anniversaire. Nous avions judicieusement réussi à esquiver celle des 3 ans (Hashtag parents indignes).

A notre décharge, l’an dernier, nous n’étions clairement pas dans des conditions optimales, à cette période, pour prétendre organiser quoi que ce soit… Tu la vois la mère coupable qui cherche à se déresponsabiliser ?

Bref, cette année, je ne vois pas comment nous aurions pu passer à côté !

Prêts pour un retour en images et en mots sur cette folle journée ? Un, deux, trois, partez !


Le thème

Pour la première fois cette année, j’avais du temps pour préparer ladite journée. Enfin, disons qu’étant en « congé parental », c’est du moins ce que je pensais. Début septembre (oui, les choses commençaient plutôt bien), j’ai soufflé à Cracotte l’idée de trouver un thème pour son anniversaire.

Vu son intérêt pour les bestioles roses cet été (et pas seulement), j'aurais dû me douter de sa réponse en lui demandant ce qui lui ferait plaisir.

« Bein tu sais un anniversaire flamant rose maman ».

Ça semblait être une évidence (pour elle du moins).

Bon en même temps, pour être honnête, ce n’est pas comme si je ne vouais pas moi-même une admiration débordante pour ces oiseaux sauvages et élégants, emblèmes patrimoniaux de la Camargue.

Et puis ça avait le mérite de me permettre d’échapper à la thématique "petit cochon rose vif à la voix fluette" (Peppa Pig pour ne pas la citer).

En revanche, avec comme fil conducteur le flamant rose, on (je) risquait(s) de frôler l’overdose de Rose !
(c’est une couleur que je ne porte pas réellement dans mon cœur… Oui je sais ce n’est pas mon anniversaire mais quand même c’est bien moi qui allais me coltiner la déco en amont, alors j’ai aussi mon mot à dire, na !).

Et puis de toute façon l’unicolore, on n'va pas chercher « midi à quatre heures », « c’est pas magnifaïque du tout ma chéwi » (re- na !).

Ainsi, j’ai quelque peu orienté le souhait initial de Cracotte en lui suggérant aussi l’idée des perroquets, des ananas, en plus des flamants roses bien sûr (je ne suis pas si démoniaque que ça, mouahahaha).

Et bim bam boum, voilà comment le thème flamant rose s’est soudainement transformé en thème tropical !

 

Et niveau timing ?

Une fois le traditionnel thème acté, il a fallu s’atteler au concret.

Le fameux : Qui ? Où ? Quand ?

Qui ?
En bons parents néophytes, nous nous sommes docilement pliés à la sacro-sainte règle du nombre d’invités = âge de l’enfant. Cracotte avait donc la possibilité de choisir 4 camarades.

La sélection a nécessité peu de réflexion. Comme je le présageais, 3 des invitées étaient les fameuses copines desquelles elle avait été séparée. Et la quatrième, une « GRANDE »  de sa classe (Cracotte est dans une classe à double niveau).

Où ?
On a bien songé à trimballer la joyeuse troupe en Camargue, mais on s’est dit que c’était sans doute « too much » pour une première ! ^^

Les filles se sont donc contentées de notre maisonnette en travaux.

Quand ?
Cracotte est née tout début septembre, mais nous avons préféré laisser s’installer la rentrée, qu’elle ait le temps de prendre ses marques dans la nouvelle classe. La date a rapidement été fixée au dernier samedi du mois de septembre.

Quant à l’heure, Cracotte faisant encore la sieste à la maison (habituellement hein, parce qu’est-ce utile de préciser que ce jour là, l’excitation était telle que la prétendue sieste a été squeezée en beauté), nous avons décidé de faire débuter les hostilités à 15h30 (et non à 20 heures comme le clamait haut et fort la principale intéressée, en distribuant fièrement ses premières invitations) (WTF, en une fraction de seconde j’ai pris une ride et dix cheveux blancs !).


Tiens en parlant d’invitations…

N’en n’ayant pas trouvé de particulièrement jolies, sans que cela me coûte un bras, je m’y suis attelée !

Quand j’ai annoncé la nouvelle à l’HomCostaud, il m’a rétorqué un « COMMENT ? », l’air hébété ! Je me suis sentie vachement soutenue. J’ai même failli lui répondre avec un morceau d’os et du charbon, mais je me suis ravisée.

En même temps, il n’avait pas complètement tord, je n’ai aucun logiciel de graphisme et mes connaissances sont relativement limitées !

Mais il en fallait plus pour me décourager.

C’est donc armée de ma feuille de traitement de texte et de mon meilleur ami (aka de Pixabay), que j’ai réalisé ces magnifiques cartons d’invitation (un peu d’auto-congratulation ne fait pas de mal). Et hyper rapidement en plus (non ok, ça ce n’est pas vrai).

 

Et en pratique, ça donne quoi ?

Happée par le tourbillon "septembresque", je me suis clairement laissée dépasser par les événements.

Moi qui ai des tendances maniaco-organisatrice autant te dire qu’à une semaine de l’anniversaire, absolument rien n’était sous contrôle.
J’avais bien deux/trois idées. Mais encore rien de palpable.

Il a bien fallu prendre le taureau par les cornes (promis, ce n'est pas fait exprès).
Pour ne pas m’éparpiller (je n’avais clairement pas le temps). Je me suis fait une petite feuille de route...

 

Côté déco…

J’ai recyclé la banderole tropicale et les toppers que j’avais déjà (ça a du bon de ne rien jeter, dites le à l'HomCostaud SVP).

J’ai aussi réalisé quelques fleurs en papier crépon et découpé des feuilles tropicales (Monstera notamment) dans du papier vert (là encore, quand j’ai vu le prix des kits "décor tropical" sur internet, je me suis rabattue sans trop hésiter sur la version home-made, un peu plus fastidieuse mais nettement moins onéreuse !).

Les 4 ans de Cracotte  : Un anniversaire sous les "sunlights des tropiques" !Les 4 ans de Cracotte  : Un anniversaire sous les "sunlights des tropiques" !

Une petite peluche flamant rose, un ananas, des ballons multicolores et le tour était joué.


Niveau activités…

L’avantage de s’y prendre à la dernière minute, c’est que l’on peut caler son organisation à la météo. Et dans notre cas, ça a clairement été un avantage. Soleil et chaleur étaient au programme de cette journée. Du coup, en terme d'activités, je ne me suis pas trop foulée...

Nous avons misé sur des jeux collectifs pouvant être réalisés aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur (sait-on jamais) :

  • Chamboule-tout (une agréable façon de recycler les boîtes de lait infantile que je stockais
    dans mes placards) ;
  • Chaises musicales ;
  • 1/2/3 soleil ;
  • « Jacques a dit ».

J’avais aussi prévu une partie de pêche à la ligne afin que les invitées repartent avec un petit souvenir de l’après-midi… Et puis comment pouvions-nous réaliser un anniversaire tropical sans convier notre célèbre Pouët-Pouët…

Dans les paquets étaient glissés : une petite gomme rigolote, un feutre-tampon et l’irremplaçable paquet de bonbons.

L’HomCostaud a ingénieusement conçu les cannes à pêche (ne cherchez pas le brevet est en cours de dépôt).

 

Et les victuailles dans tout ça ?

J’avais repéré il y a quelque temps de cela, sur le site d’Anne-Sophie (http://www.fashioncooking.fr) un gâteau bouée flamant rose. Et d’un coup, ça a fait tilt ! Le gâteau d’anniversaire était tout trouvé (sauf que, petit détail, et non des moindres… Je n’avais JAMAIS travaillé la pâte à sucre avant, tiens, tiens).

J’aime les défis, mais avec du recul, je dois avouer que celui-ci était un peu trop ambitieux.

En parallèle, j’avais aussi prévu des brochettes de fruits, et des sablés ananas (les sablés ça marche à tous les coups et c’est rapide à faire, enfin... Sauf quand on réalise à J-1 que l’on n'a pas d’emporte-pièce ananas et que l’on va devoir découper un à un les sablés au couteau... ô joie !). D’ailleurs, cela me fait penser qu’il faudra que je vous donne ma recette de sablés !

Note à moi-même : anticiper l’organisation des prochains anniversaires ou revoir ses ambitions à la baisse !!


Le bilan de cette journée

Même si quelques détails organisationnels seront à peaufiner pour les prochaines années (les joies de la première fois) (il paraît), nous gardons tout de même un excellent souvenir de cet après-midi « tropicalement » festif.

Oui, nous.

L’HomCostaud et moi, nous sommes pris au jeu. Et ça en valait le coup.

Il y a bien eu quelques pleurs, un trop plein d’émotions sans doute lié au doux mélange de l’excitation et de l’absence de sieste, mais nous ne les retiendrons pas tant ils sont insignifiants face à la fierté de Cracotte. Cette fierté qui ne l’a pas quitté, que ce soit au moment de distribuer ces fameuses invitations, le graal, à la découverte de son gâteau, ou lorsqu’il était question d’accueillir ses camarades sur le pas de la porte.


Et c’est épuisée, le sourire aux lèvres et des étoiles plein les yeux que Cracotte s’est couchée, en nous avouant que, je cite (deux-points-ouvrez-les-guillemets)  c’était la meilleure fête d’anniversaire du monde entier. Et ça, croyez-moi, ça vaut largement toutes les heures de sommeil manquées pour découper, planifier, préparer chaque détail de cette tant attendue journée.

Les 4 ans de Cracotte  : Un anniversaire sous les "sunlights des tropiques" !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louna 12/10/2018 14:05

Oh génial ! Ça me fait trop plaisir d'en savoir un peu plus sur cet anniversaire tropical !
Je suis trop jalouse pour le beau temps ! ;-)

Maman Pétille 16/10/2018 10:25

J'ai donné de ma personne pour le beau temps, j'ai dû faire la danse du soleil toute la semaine à 7h du mat' pour ça ! La prochaine fois je t'apprends la choré' :)

Le Rire des Anges 12/10/2018 06:44

Superbe! Les sablés ananas, j’adore!!
Les chaises musicales, je n’y pense jamais ça cette activité!
Un très chouette anniversaire ! Bravo

Maman Pétille 16/10/2018 10:35

Merci beaucoup !
C'est vrai, on y pense rarement aux chaises musicales et pourtant je me souviens que petite j'adorais !!

Maman Nouille 11/10/2018 19:00

Purée rien que le descriptif m'a épuisé. Un bol de bonbons et un dvd ça suffit pas?
C'était comme ça en mon temps *en mode vieille bique* ou alors peut être parce que je n'étais invitée nulle part *mode paria*. Etant née un 30décembre, personne ne venait jamais fêter mon anniversaire. Une seule fois on a organisé une fête et j'ai eu des poux alors on a tout annulé...
oui quand je fais des commentaires chez les gens, je raconte ma vie. Je pourrais te complimenter sur cet anniversaire et ce gâteau parce que tu as clairement assuré mais franchement, c'est trop entendu
(Mais dis, comment il tient le cou du flamant?)

Maman Pétille 16/10/2018 10:32

Quelle idée de naître le 30 décembre aussi ;)
Mais oui moi j'aime bien les commentaires où tu me racontes ta vie (même si je viens d'apprendre que tu n'es pas un robot... rooh), tu peux repasser quand tu veux !
Bon et pour le cou du flamant rose... j'ai bien pensé à lui jouer une musique ensorcelante à la méthode "charmeur de serpents" et puis finalement je me suis rabattue sur les piques à brochettes :)

Maman Pétille 16/10/2018 10:20

Comment ça ?! Tu n'es donc pas un robot ?! ;)

Maman Nouille 11/10/2018 19:01

Et je tiens à me plaindre du vérificateur de commentaire qui essaie de savoir si je ne suis pas un robot en me demandant d'identifier des choses sur des photos. Je me suis plantée deux fois...de là à conclure que je suis un robot...

La maison de Léoncie 11/10/2018 14:19

Whaou!!!
Tout est canon, et alors j'etais déjà en admiration devant tes sablés mais sachant que tu n'avais pas d'emporte pièces, chapeau!!!

Maman Pétille 16/10/2018 10:18

Merci beaucoup !! Je me suis beaucoup amusée au final (oui bon ok, je ne disais pas ça sur le coup).
Pour les sablés, je m'en souviendrai !! Un gabarit papier et hop le tour était joué !