Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dinette & Paillettes

Dinette & Paillettes

Maman pétille

La recette du fondant au chocolat totalement décadent (ou comment épuiser votre stock de chocolats ?)

Vous frôlez l’overdose de chocolat, et vous avez l’impression que votre machine à laver a cette fâcheuse tendance à faire rétrécir tous vos pantalons ces derniers temps, et bien la recette que je vous propose aujourd’hui est faite pour vous… Bon ok, vous l’aurez compris, c’est tout le contraire !

Je vous entends d’ici… « Elle n’oserait tout de même pas nous proposer une recette de fondant au chocolat juste après ce marathon gastronomique noëllien ?! ». Et bein si !

Mouhahaha je suis comme ça !

On m’a toujours dit que le secret  pour limiter les dégâts suite aux méga déjeuners familiaux et d’éviter la déprime post-Noël, était de garder le cap. Autrement dit, de conserver un mode d’alimentation sain et équilibré déraisonnable et copieux  (vous l’entendez la boîte de chocolat qui vous implore ?).

Cela dit, vous pouvez aussi y voir une opportunité d’épuiser votre stock dégoulinant de chocolats (si vous aussi vous avez une réserve à en faire rougir un bonhomme de neige et qui anéantit en une fraction de seconde votre espoir de porter un bikini flamant rose cet été - tapez dans vos mains).

Ah, on me souffle dans l’oreillette que ces bestioles n’auront plus la cote en 2019 (#influenceuseencarton).

Alors, qu’attendez-vous pour vous ruer sur vos fouets (de cuisine, cela va sans dire) ? Ah oui, la recette (pardon).

Pour un fondant au chocolat diaboliquement bon, il vous faudra :

200g de chocolat
125g de beurre
90g de sucre
60g de fécule de maïs
3 oeufs

Préchauffez votre four à 180 degrés.

Faites fondre le chocolat avec le beurre (au micro-ondes ou au bain-marie pour les puristes).

Laissez refroidir quelques instants. Ajoutez le sucre, la fécule de maïs et les 3 oeufs en veillant à bien touiller entre chaque ajout.

Versez votre pâte dans un moule préalablement beurré (quand on aime, on ne compte pas) et fariné.

Enfournez 20 (petites) minutes.  

Rapide, efficace, inratable et totalement décadent, n’était-ce pas ce que je vous avais promis ?

Quelques petits Smarties et des bretzels, et votre gâteau se transforme en une colonie de rennes !

Ne sont-ils pas trop choupi mes petits « Nez rouges » ?

Je profite de cet article pour remercier le Club des Ambassadeurs Nestlé de nous avoir offert deux jolis sachets de Smarties. Ces petites billes colorées et chocolatées remportent toujours un sacré succès chez nous.

D’ailleurs, saviez-vous que les couleurs des produits sont d’origine naturelle ? Elles proviennent d’un mélange de concentrés de fruits et de plantes, tels que l’hibiscus et le citron !

La recette du fondant au chocolat totalement décadent (ou comment épuiser votre stock de chocolats ?)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noem family 15/01/2019 14:31

J'adore les fondants au chocolat. Merci pour la recette, je vais me la noter et l'essayer dès que j'aurais du temps.

Maman Pétille 17/01/2019 15:54

C'est tellement bon en effet !
Avec plaisir :)
N'hésite pas à me dire ce que vous en avez pensé !

Anna Kordelia 03/01/2019 10:03

Mmm ce fondant au chocolat a l'air délicieux :) une super idée de faire des rennes !

Maman Pétille 04/01/2019 16:12

Il est totalement addictif !
Merci beaucoup :)

Maman Nouille 31/12/2018 10:39

J'ai envie de faire des rennes avec des bretzels depuis quelques jours, merci pour la recette!
Les lamas ne sont-ils pas les nouveaux flamants roses?

Maman Pétille 04/01/2019 16:09

Je t'en prie ! J'espère que vous vous êtes régalés autant que nous :)
Et au passage, tu sembles plus à la page que moi sur les tendances 2019 ! Bon bein à l'assaut des lamas, ou pas ;)

Charlotte - Enfance Joyeuse 27/12/2018 10:17

Pas très "healthy" tout ça mais tant pis ;). Quitte à être dans les repas de fêtes, autant y aller à fond ;)

Maman Pétille 28/12/2018 14:03

Exactement ! Quand on aime on ne compte pas... on allégera les repas en janvier (quoique...) !