Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dinette & Paillettes

Dinette & Paillettes

Maman pétille

La recette du gâteau de fête sans prise de tête !

Un gâteau de fête qui en jette, et réalisé sans se prendre la tête, avouez que ça fait rêver, non ?!

Pour le premier anniversaire de Paupiette, début janvier, j’avais envie de simplicité. Le marathon des repas de fin d’année y est assurément pour quelques chose… Je ne me voyais pas passer des heures en cuisine. Pour autant, il était inconcevable que je fasse « moins » que ce que j’avais fait pour Cracotte (culpabilité maternelle quand tu nous tiens) et puis je ne voulais pas non plus faire l’impasse sur la gourmandise…

J’avais bien zieuté des recettes de « layer cake », vous savez ces si petits majestueux gâteaux à étages, de quelques dizaines de centimètres de haut, généreux en crèmes en tout genre, tous plus originaux les uns que les autres, et qui rien que de les évoquer vous font saliver, rêver et prendre 5 kilos au passage.
Et puis avouons-le, la lecture des recettes à base de ganaches montées, chantilly, chiffon cake (si, si, ça existe) était à deux doigts de me provoquer des crises d’urticaire.

En même temps, se plonger dans les recettes quelques heures avant la date présumée… c’était un peu de la folie (vous le sentez le déni ?).

Non, il fallait que je reste sur quelque chose de simple. Point. Barre.

Et chez moi la simplicité rime forcément avec « gâteau au yaourt » (Ok, en vrai ça ne rime pas, mais on va faire comme si).

Hép hép hép j’ai dit simplicité, je n’ai pas dit originalité.

Et puis tout d’un coup… l’éclair de génie (Ce rêve bleu, je n'y crois pas, c'est merveilleux).

J’allais improviser MON (faux) layer cake, à coup de crème au mascarpone, de bon gros gâteau au yaourt moelleux, et de compotée de fruits rouges ! Et toc !

Finalement, ça a peut-être du bon (ou pas) de potasser ses recettes, très tard ou trop tôt (c’est selon), en pleine nuit.

C’est ainsi qu’est né mon fameux gâteau de la triche.

Et croyez-moi, il a de belles années devant lui !

Place à la recette…

Pour le gâteau, il vous faut :
190 g de yaourt (l’équivalent d’un yaourt et demi)
120 g de beurre fondu
3 pots de yaourt de sucre en poudre
4,5 pots de yaourt de farine
1,5 sachets de levure chimique
5 œufs (les miens étaient petits)
2 cuillères à café d’extrait de vanille
1 pincée de sel


Pour la compotée de cassis (j’ai opté pour du cassis mais cela fonctionne avec tous les autres fruits rouges), il vous faut :
Quelques cassis (surgelés pour moi)
De la gelée de cassis


Pour le glaçage au mascarpone, il vous faut :
500 g de mascarpone
6 cuillères à soupe de sucre glace


Commencez par réaliser les gâteaux au yaourt.
Dans un saladier, versez le yaourt. Conservez votre pot comme base de mesure pour le reste des ingrédients. Ajoutez les œufs et le beurre fondu et remuez. Incorporez un à un, en veillant à bien mélanger entre chaque ajout, le sucre, le sel, l’extrait de vanille, la farine et la levure.
Versez la pâte dans deux moules beurrés et farinés.
Pour obtenir un effet « gâteau à étages », j’ai utilisé deux moules à soufflé d’environ 16 cm de diamètre.
Enfournez 40 minutes à 165°.
A la fin de la cuisson, laissez refroidir les gâteaux avant de les démouler sur une grille.

Pendant ce temps, préparez la compotée de fruits rouges.
Dans une casserole, faites fondre votre gelée de cassis à feu doux et ajoutez les fruits (ils étaient encore congelés pour ma part). Laissez compoter une bonne quinzaine de minutes, à couvert, en remuant pour éviter que le mélange n’accroche.
   
Réalisez enfin
le glaçage au mascarpone.
Pour cela, il vous suffit de mélanger le mascarpone avec le sucre glace, à la fourchette ou au fouet.

Et maintenant, place au montage (à réaliser à froid - pour les gâteaux et la compotée).
Commencez par découper chaque gâteau en trois dans le sens de la hauteur, comme illustré sur ce magnifique petit croquis (whaou j’ai une sacrée marge de progression) !

Vous obtiendrez 4 tranches de gâteau et deux « chapeaux ». Vous me suivez toujours ?

Alternez une tranche de gâteau, une couche de crème mascarpone et un peu de compotée de cassis et recommencez : gâteau, mascarpone, compotée… Vous terminerez par un « châpeau » (le deuxième, c’est cadeau, vous pourrez le grignoter ni vu, ni connu en cuisinant, faut ce qu’il faut pour se motiver).

Une fois le montage réalisé, terminez en recouvrant le gâteau avec le reste de crème mascarpone.

Et voilà le tour est joué !

Vous obtiendrez un gâteau terriblement moelleux et parfumé… Coup de bluff garanti !

Pour cette fois, j’avais voulu entourer mon gâteau d’un décor en pâte à sucre, alors qu’elle et moi, nous ne sommes pas très potes en réalité (j’aime me compliquer la vie, il paraît).

Mais vous pouvez aisément laisser votre pâtisserie telle quelle et vous contenter de la saupoudrer de quelques vermicelles colorés par exemple.

Le plus de ce gâteau est qu’il est déclinable à l’infini, en changeant par exemple la compotée, ou en incorporant du cacao dans la pâte.

Bref, vous avez une base et vous pouvez en faire ce que vous voulez et ça, moi J’ADORE !


Autre atout, et non des moindres, ce gâteau est tout à fait réalisable à l’avance. La compotée et la crème mascarpone peuvent être préparées la veille, il en est de même pour le gâteau au yaourt. La petite astuce pour qu’il conserve son moelleux est de l’enrouler dans un film plastique.
Vous n’aurez plus qu’à réaliser le montage le jour J. Et ça croyez-moi c’est topissime d’un point de vue organisation !


Alors, vous êtes tentés par cette recette ?
Avez-vous une recette de gâteau fétiche vous aussi ?

 

 

La recette du gâteau de fête sans prise de tête !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shana 29/03/2019 17:53

J'aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m'y poser. N'hésite pas à visiter mon univers. A bientôt.

Maman Pétille 05/04/2019 09:56

Merci beaucoup ! Je suis contente de lire que tu te sentes bien "chez moi" ;)
N'hésite pas à revenir, tu es la bienvenue :)

Charlotte - Enfance Joyeuse 28/03/2019 10:35

Alors ça, c'est THE astuce qui va sauver bien des familles ;) !
Qu'est ce que j'ai horreur de la pâtisserie ! Et je t'avoue que même ta recette sans prise de tête me fait peur au premier abord :O Mais je tenterai quand j'en aurai l'occasion ;) Je te dirai ce que j'en ai pensé ;)

Maman Pétille 29/03/2019 09:59

Une astuce est faite pour être partagée ! :)
Cette recette peut paraître longue, mais pas du tout en fait...
En tout cas, si tu as besoin de précisions, le jour où tu voudras tenter, n'hésite pas :)