Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dinette & Paillettes

Dinette & Paillettes

Maman pétille

Partir camper avec bébé… quelques conseils à la volée !

Tiens et si nous partions camper cet été ? Oui je suis cette nana qui fantasme dès le mois de janvier sur ses futures vacances d’été (sans pour autant savoir où ni quand elle partira) (on ne se refait pas).

En caravane, en toile de tente, voire en mobile-home, il est tout à fait envisageable de partir en camping avec bébé.

Nous avons pris le parti, pour l’instant, d’écarter l’idée du camping sauvage avec nos deux tornades (âgées de 2 ans et 5 ans à l’heure où j’écrie cet article) et privilégions les modes semi-itinérant (changement de camping tous les deux ou trois jours) et sédentaire (la totalité du séjour dans le même camping). Je vous parlais d’ailleurs de nos premières expériences en terre sauvage (ou presque) dans un de mes précédents articles (c’est par ici).

Je vous disais donc, camper avec bébé, c’est possible, à condition de préparer un minimum son séjour pour que celui-ci se passe de la meilleure des façons. Et oui… Finie l'époque où vous pouviez partir avec un sac sur le dos, et une toile de tente sous le bras. Il va falloir se résigner.

Les maîtres-mots seront dorénavant : optimisation de l’espace et organisation.

Voici nos quelques trucs et astuces…

 

Bien choisir son camping…

Ce premier conseil peut faire sourire tant il parait évident. Mais croyez-moi, il ne l’est pas tant que ça.

L’offre en matière de camping est très variée, et le niveau de confort proposé aussi. Avec les enfants, nous avons appris au fil des séjours et par la force des choses à être de plus en plus regardants sur certains critères, parmi lesquels nous comptons :

- la présence d’une aire de jeux dans, ou à proximité du camping (je ne parle pas de la méga aire de jeux, mais un simple toboggan et une petite balançoire seront les bienvenus pour occuper vos bambins durant votre installation ou décharger la réserve d’énergie restante après une journée de visite) ;

- la présence d’une pharmacie (ceux qui savent savent) et/ou d’une supérette dans, ou à proximité du camping.

En revanche, nous ne sommes pas très exigeants en matière d’animation. Nous considérons le camping comme un lieu d’hébergement, privilégiant la découverte et les occupations à l’extérieur de celui-ci. En été, notre seul critère sera la présence d’une piscine, et nous veillons à ce que celle-ci soit un minimum sécurisée.

 

… Et son emplacement !

Privilégiez tant que faire se peut un emplacement à l’ombre (surtout si vous partez dans le sud de la France au moment où la canicule fait rage… vous le ressentez le vécu ?) et dans un endroit safe (on évite l’emplacement au bord de la falaise même si la vue est dingue au petit dej’).

 

La toilette

De plus en plus de campings prévoient des aménagements bébé (coin toilette adapté avec baignoire, prêt de chaise haute, …). Mais ce n’est pas le cas de partout. 

A défaut, vous pouvez vous munir d’une baignoire gonflable, comme ce modèle très pratique (vous pouvez cliquer) ou opter pour une grande bassine. Cela-dit, un bateau gonflable pourra aussi faire l’affaire.

Pour une option plus roots, assurez-vous à minima que l’accès à l’eau chaude soit prévu.

Par ailleurs, en matière de change, notre table de cuisine faisait office de table à langer pendant nos séjours. J’y posais le matelas de notre sac à langer, un lange, et le tour était joué.

 

Nourriture

Cela dépendra de l’âge de bébé et de vos habitudes. Quoi qu’il en soit, on privilégie le côté pratique et on s’allége au maximum.

Si bébé est nourri au sein : bah ne changez rien (vous noterez la pertinence de ce conseil ^^).

Si bébé est nourri au biberon : prévoyez un peu de lait d’avance (idéalement quelques dosettes le temps de trouver votre fournisseur officiel sur place) pour ne pas perturber les habitudes de bébé. En revanche, en camping le nombre de prises n’étant pas extensible, on oublie le chauffe-biberon. Une casserole fera l’affaire.

En période de diversification : bébé peut commencer à partager vos repas, l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs, des produits locaux, n’hésitez pas à faire le tour des marchés du coin pour trouver des producteurs et prévoyez, si vous le souhaitez, quelques petits pots en supplément pour les jours où vous serez itinérants par exemple. Les repas ne seront certainement pas tous équilibrés. Ne perdez pas de vue que ce sont des vacances. Vous réajusterez le tir à votre retour. Don’t worry, be happy (la chanson c’est cadeau).

Concernant l’assise, les chaises hautes prennent beaucoup de place. Clairement, nous avons très vite pris le parti de ne pas l’emporter. Nous avons opté pour un réhausseur nomade qui s’adapte facilement à tous types de chaises. Comme celui-là ou celui-là.

 

Les repas peuvent également être pris dans la poussette.

Bon, vous l’aurez compris, cela parait beaucoup plus facile de camper avec un bébé de 2 mois qu’avec un « bébé plus grand » : une logistique des repas facilitée, pas de rythme à respecter (il dort et mange n’importe où) (en théorie), bébé est un peu moins bouge-bouge et ne met pas encore tant de chose à la bouche… Zen restons zen !

 

Dodo

Bernadette (notre caravane), elle est chouette, mais elle est toute, toute petite ! En d’autres termes, même le plus petit des lits parapluie ne passe pas. Du coup, pour les nuits et siestes de Paupiette, nous avons joué la carte du système D en  adaptant sur le couchage du bas du lit superposé une barrière de lit rabattable comme celle-ci ! 

En matière de couchage et en fonction des endroits où vous partez, pensez à vous munir d’une moustiquaire ! 

Certains campings prévoient la possibilité de réserver/louer des kits bébé incluant généralement une chaise haute, un lit parapluie (pensez tout de même à emporter des draps) et une baignoire. N’hésitez pas à vous renseigner en amont. Cela évitera de vous charger inutilement. 

 

Equipements divers et variés…

- Un ventilateur et/ou un brumisateur peuvent s’avérer utiles. En caravane, ou en toile de tente, plus qu’en mobile-home ou dans une location, la température peut grimper très, très, très vite. Le ventilateur deviendra votre meilleur allié pour garantir à bébé un sommeil régulier et de qualité.

- Et paradoxalement, des pyjamas plus chauds. Et oui parce que notons tout de même que bénéficier de températures caniculaires reste exceptionnel. Plus généralement, aux abords des forêts ou de l’eau, la température a vite tendance à chuter en soirée, même en plein été. Mieux vaut se parer à toute éventualité.

- Kit santé de premiers secours (à minima du Doliprane, de l’Arnica, un thermomètre, du soluté de réhydratation, du sérum physiologique, un mouche bébé… et si bébé est en phase de poussée dentaire, pensez à vous munir de son anneau de dentition et du gel « miracle », si tant est que vous l’ayez trouvé).

Cela n’est bien évidement pas propre aux vacances au camping, mais une petite piqure de rappel, ça ne mange pas de pain ! #solidarité

Tiens d’ailleurs, cela me fait penser que je ne vous ai toujours pas partagé ma petite check-list des indispensables à emporter lorsque l’on part en vacance avec bébé. #blogueuseencarton

 

Pour résumer, avec bébé, on organise à minima et on oublie les vacances farniente ! Mais sur ce point, est-ce propre à des vacances au camping ?

 

Et vous, avez-vous déjà expérimenté le camping avec bébé ? Des conseils à nous partager ?

Partir camper avec bébé… quelques conseils à la volée !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GToch 02/02/2020 22:06

Tu sais que depuis l'arrivée de Pilou4, Nous Nous mettons à l'épreuve chaque été :D :D :D
Et Nous ne changerions pour rien au monde.
Pour le moment Nous partons tous les ans dans le même camping surtout qu'en réservant dès Décembre Nous pouvons partir pour moins de 1000 euros les 15 jours... Tristesse, cette année c'est réservé que depuis janvier donc seulement 15% au lieu de 20... Touristes en carton que Nous sommes :D
Mais à terme, même si j'aime passer la totalité du séjour dans le même camping **y a que le cons qui ne changent pas d'avis, donc à voir dans 10 ans...** j'espère pouvoir faire découvrir du pays au Pilous et je pousserais même jusqu'à un pays qui n'est pas la France ;) A négocier <3

Maman Pétille 06/02/2020 11:59

Difficile de changer quand on s'y sent bien !
Raisonnement un peu similaire ici mais en terme de destination plus qu'un attachement au camping. Nous sommes amoureux de la Camargue, notre refuge. Et paradoxalement, nous étions de vrais pigeons voyageurs "avant". Du coup, on semble avoir trouvé un compromis version camping :
Une fois par an, on essaie de voir du pays et une fois, nous ne réfléchissons pas, c'est là bas et pas ailleurs (et visiblement dans le même camping que l'an dernier).

Madame Lavande 31/01/2020 10:33

Ici nous avons campé plusieurs fois avec la Biscotte mais jamais plus de 3 ou 4 jours, ce qui simplifie quand même bien la logistique. Et puis nous avons un peu triché : camping à coté d'une maison de famille, mobil home bien équipé ou même tente dans le jardin. Mais nous avons vraiment envie de partir un peu plus longtemps cet été avec les deux tornades. On va donc chercher la perle rare nous aussi ;-) (et je note bien tous tes conseils !)

Maman Pétille 06/02/2020 11:53

Alors que j'ai longtemps été "réticente", j'avoue que chacune de nos excursions nous offre de magnifiques souvenirs !
C'est un bien joli projet que vous avez pour cet été ! Alors je vous souhaite de trouver cette perle rare... et au passage n'hésite pas à la partager ;)

Marine 30/01/2020 11:49

Nous aussi avons expérimenté le camping avec des bébés. Je n'étais pas du tout aussi équipée que toi! Mais je te rejoins sur l'importance des sanitaires à proximité, d'une aire de jeu et de l'indispensable piscine (ça c'est pour les plus grands). Pas de chauffe-biberon non plus. Nous amenions le lit parapluie, il passait dans notre grande tente. Par contre les siestes en camping... c'est vraiment pas simple ! Bébé dormait dans sa poussette ou dans la voiture quand nous sortions.

Maman Pétille 06/02/2020 11:47

Je te rejoins sur les siestes... d'ailleurs, les "vraies siestes dans le lit" sont souvent squeezées (on finit par ne plus les tenter) et remplacées, comme toi, par les "siestes itinérantes" !

Maman Chamboule Tout 30/01/2020 11:21

Tu n’es pas la seule à rêver de vacances au mois de janvier ! Je n’en peux plus de la grisaille !!! Je prends note de tes conseils, même si je crains de ne pas réussir à motiver l’homme pour le camping. J’en ai fait toute mon enfance avec mes grand-parents, j’ai adoré, mais la logistique quand on passe de l’autre côté de la barrière me parait lourde…

Maman Pétille 06/02/2020 11:44

C'est vrai que l'investissement de base est important... Nous ne sommes pas encore super équipés... à chaque départ on se dit "tiens ça serait bien si on avait ça" et puis au final on se rend compte que l'on arrive très bien à faire sans !
Si ça peut te rassurer, je n'étais pas du tout emballée par le camping il y a encore peu et puis mon homme a fini par me convaincre et maintenant je me vois mal faire autrement !

Charlotte - Enfance Joyeuse 30/01/2020 09:45

De supers conseils ! J'espère que vous allez trouver votre petite pépite pour ces vacances à venir :)

Maman Pétille 30/01/2020 11:11

Le mystère reste entier !! ;)