Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dinette & Paillettes

Dinette & Paillettes

Maman pétille

L’ENFER DU RGO (et si on en rigolait) : LES DIX COMMANDEMENTS DU PARENT DESESPERE

Notre paupiette souffre d’un Reflux Gastro-Oesophagien sévère (je vous en parlais déjà ici) et ce n’est pas tous les jours facile à gérer…

 

Deux enfants c’était franchement trop simple pour nous (tiens et si on leur collait un « bébé RGO » ?).

 

Il vaut mieux en rire qu’en pleurer… il paraît ! Du moins, moi c’est la façon dont j’aime aborder les choses…

 

Alors, j’ai tenté de lister quelques-une des astuces mises en place, non pas pour contrecarrer les plans diaboliques de notre cher ami RGO (là je préfère vous prévenir tout de suite, c’est peine perdue), mais au moins pour garder la tête hors de l’eau !

 

 

Résiiiiste, prouve que tu exiiiistes (la chanson, c’est cadeau) !

 

1 Le changement de couches après le repas tu oublieras !

Ne pas horizontaliser bébé immédiatement après la prise alimentaire, c’est LE premier conseil que l’on nous donna, à l’époque pour Cracotte… et crois-moi on comprend vite pourquoi !

« Tentez le changement de couches à la vertical », nous avait-on suggéré sur le ton de la plaisanterie (ou pas)… Mais on s’est résigné (rapport au truc qu’on appelle communément la gravité). « Merci quand même c’était bien tenté ». 

Le changement de couches, chez nous, c’est avant le repas et on implore très fort le Dieu du caca pour qu’il ne se manifeste pas dans la demi-heure qui suit la prise alimentaire !

 

2 La position couchée tu banniras !

Outre le changement de couches, plus largement c’est la position couchée, à plat, sur le dos qui est à bannir. C’est dans cette position que le reflux est le plus important. On privilégiera les positions semi-inclinées dans le transat notamment, et en surélevant le lit de manière à ce que la tête soit plus élevée que le tronc, en utilisant un pan incliné ou tout simplement une serviette pliée glissée sous le matelas.

 

3 Un bavoir dans la poche constamment tu auras !

Ce petit bout de tissu que tu dégaineras encore plus rapidement que si tu vivais une épreuve de Fort Boyard (tu les entends les membres de ton équipe crier « Vas-y Sort le, Sort le », voilà c’est à peu près ça).

Et j’aurais même pu rajouter au moins deux tenues par jour tu prévoiras, et dans une bonne machine à laver tu investiras… 

Whaou, trois conseils pour le prix d’un… sympa la fille n’est-ce pas ? Ou plutôt sympathiquement désespérée, c’est au choix !

 

4 Des pipettes de sérum phy’ tu videras !

Et malheureusement sans réel effet…

Lorsque les reflux sont importants, ils atteindront l’arrière du nez, bébé ronronnera, et aura le nez plus ou moins rempli de sécrétions, tout ce qui s’apparentera à un rhume… sans en être un.

Alors, tes pseudos réflexes de parents te feront dégainer le combo de choc, j’ai nommé le sérum physiologique et le mouche bébé…

Certains diront que c’est peine perdue… Disons que cela aura au moins l’avantage de soulager ta conscience (c’est le cas chez nous) !

 

5 A ton pharmacien tu t’associeras !

Pansements gastriques, sérum physiologique, essais des différents laits anti-régurgitation (laits AR pour les intimes), et j’en passe, crois-moi ton pharmacien va rapidement devenir ton BFF (ou pas, rapport à ton porte-monnaie !).

Et puis parfois, cernée et abattue (S’il vous plaîîîîît… Au secouuuuuurs… tu la vois la mère en détresse là ?!) tu erreras jusqu’à ta pharmacie à la recherche du truc que tu n’as pas encore essayé pour calmer ce put*** de RGO (ah bein oui parce qu’à ce stade tu en deviens vulgaire) et que ton pédiatre a forcément oublié d’évoquer (le petit coquin !!).

Mais les solutions miracles n’existent pas (si les poules avaient des dents ça se saurait non ?!).

 

6 La diversification tu acclameras !

Le reflux est généralement favorisé par l’alimentation liquide… alors quand ton pédiatre te proposera de mettre en place une diversification alimentaire précoce, et bien, tu fonceras !

 

7 L’écharpe de portage et/ou le porte bébé tu ovationneras !

Inexorablement, c’est blotti dans tes bras que bébé s’apaisera… Mais malgré toute la joie que cela te procure, il est possible que parfois (oui, seulement parfois) tu aies besoin de tes deux bras.

A ce moment là, tu comprendras qu’il est bon d’investir dans un moyen de portage vertical…

Et puis, prépares-toi à faire les 100 pas aussi, mais ça l’histoire te le diras !

 

8 Les vêtements serrés tu banniras !

Le Reflux Gastro-Oesophagien est une remontée involontaire du contenu gastrique, alors pour ne pas aggraver la situation, tu veilleras à desserrer les couches, à privilégier les vêtements larges, et d’une manière générale, à bannir tout ce qui exerce une trop grande pression au niveau de l’abdomen de bébé (c’est valable aussi pour la méthode de portage).

 

9 La zen-attitude tu adopteras !

Le lâcher prise… Facile à dire quand le moment du repas devient un petit calvaire… mais crois-moi, ça fait toute la différence.

Quoi que l’on fasse le RGO est, et sera là. A quoi bon, stresser, perdre patience, culpabiliser, pester, pleurer (tu le sens le vécu ?)… Contentes-toi de faire comme tu peux !

Quand bien même, si un jour la fatigue est trop présente, tu effleures l’épuisement, les pleurs sont trop persistants, dis toi que tu as le droit ! Passes le relai, vas prendre l’air un moment, …

 

Ce constat est également valable pour bébé qui aura besoin d’énormément de calme. Les changements de position brusques risquent d’engendrer des régurgitations. Il en est de même s'il s'énerve trop. Et puis, clairement, on oubli aussi la  séance de guili sur le canapé en tissu de mamie Josette !

 

 

10 De patience tu t’armeras !

Avec l’introduction des aliments, le passage à la position assise, puis la marche, cela se tassera forcément.

« Patience, force et courage » sera ton nouveau credo !

Quoi que tu fasses, tu es entré dans le tunnel RGO, cette fameuse étape qui durera grosso-merdo un an, 12 mois, 365 jours, 8760 heures, 525 600 minutes (je te laisse calculer les secondes ?).

 

 

 

Allez un jour, ce foutu RGO disparaitra, et ce jour là, crois-moi, tu crieras ALLELUIA 

 

L’ENFER DU RGO (et si on en rigolait) : LES DIX COMMANDEMENTS DU PARENT DESESPERE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Rire des Anges 10/07/2018 20:09

Oh dis donc, ça me rappelle des souvenirs! Je suis contente de lire ton article et d’en sourire avec le recul... merci pour cette touche d’humour! Effectivement ça passe avec le temps et c’est tant mieux!

Maman Pétille 12/07/2018 14:52

Je pars du principe que le rire soigne bien des maux... Ecrire cet article m'a fait beaucoup de bien... Alors s'il peut aider d'autres parents concernés, je serais ravie :)

Charlotte - Enfance Joyeuse 10/07/2018 09:53

Des conseils qui seront plébiscités par les parents d'enfants souffrant de RGO ! Merci de ce partage d'astuces ;)

Maman Pétille 12/07/2018 14:44

Ecrire cet article m'a fait beaucoup de bien ! S'il peut aider d'autres parents d'enfants souffrant de RGO, je serais ravie !